Petit point sur la vitamine B12

vegan_b12_dellerie

TEXTE COMPLET

Petit point sur la vitamine B12

1 – Qu’est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12, appelée également “cobalamine”, est l’une des huit vitamines B. Elle intervient notamment dans le fonctionnement du système nerveux, du cerveau et dans la formation du sang.

2 – Doit-on forcément se supplémenter quand on est végétalien·n·e ?

Dans l’état actuel des connaissances, oui. Sans exception. Malgré ce que l’on peut parfois lire ou entendre ; le tempeh, la spiruline et autres algues, les graines germées, les fruits et légumes non lavés ne sont pas des sources fiables de B12. La vitamine B12 étant absente des végétaux, une supplémentation est indispensable. Tous les autres besoins nutritionnels peuvent en revanche être apportés par une alimentation végétalienne.

3 – N’est-ce pas contre-nature de se supplémenter ?

Pas plus que de consommer les carottes que vous cultivez dans votre potager. La vitamine B12 est produite à partir de cultures de bactéries. Il est donc tout aussi “naturel” de consommer de la vitamine B12 produite de cette façon, que de consommer des asperges cultivées à la place d’asperges sauvages, par exemple.

4 – Cette nécessaire supplémentation n’invalide-t-elle pas le végétalisme ?

La science a apporté des solutions pour préserver la santé humaine tout en évitant de nuire à autrui ; profitons-en. Par exemple, la supplémentation en iode du sel de table, établie en 1952, a permis de réduire – voire d’éliminer – les troubles physiques et psychologiques graves liés aux carences en iode. Aujourd’hui, fort heureusement, personne ne remet en cause cette supplémentation (pas même les non-véganes).

L’obtention de vitamine B12 avec des comprimés ne discrédite pas plus le végétalisme, que l’obtention d’iode ajoutée au sel de table ne discrédite un régime omnivore. Si nous avons la possibilité d’être en bonne santé sans nuire à autrui, pourquoi ne pas le faire ?

5 – Les véganes financent donc les laboratoires pharmaceutiques ?

90 % de la vitamine B12 produite dans le monde est utilisée comme facteur de croissance pour les animaux dits “d’élevage”, dans un souci de rentabilité. Les plus grand·e·s consommateur·rices de vitamine B12 ne sont donc pas les véganes.

6 – Où trouver ces compléments ?

En pharmacie, les compléments de vitamine B12 ne sont souvent pas véganes. Préférez les boutiques véganes ou orientez-vous vers la Fédération Végane, qui pratique des tarifs favorisant l’accessibilité à cette vitamine pour tou·te·s.

SOURCES ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Information grand public

– Page Wikipedia consacrée à la vitamine B12.
– Site Internet vegan-pratique.fr, rubrique consacrée à la vitamine B12.
– Site Internet « Vive la B12 ».
– Walsh, S. & International Vegetarian Union, Science Group, (2001), What Every Vegan Should Know about Vitamin B12, Open letter from Health Professionals and Vegan Organizations.

Rôle de la vitamine  B12 et apports recommandés

– Institute of Medicine (US) Standing Committee on the Scientific Evaluation of Dietary Reference Intakes and its Panel on Folate, Other B Vitamins, and Choline, Dietary Reference Intakes for Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline (1998).

Les personnes ayant végétalisé leur alimentation doivent se complémenter

– R.W Payne and B.F Savage, Vitamin B12 for vegans, Br Med J. 1977 Aug 13; 2(6084): 458.
– Herrmann, W. and Geisel, J. (2002). Vegetarian lifestyle and monitoring of vitamin B-12 statusClinica chimica acta; international journal of clinical chemistry, 326(1-2), pp.47–59.
– A. L. Rauma, R. Törrönen, O. Hänninen et H. MykkänenVitamin B-12 status of long-term adherents of a strict uncooked vegan diet (« living food diet ») is compromisedThe Journal of Nutritionvol. 125, no 10,‎ p. 2511–2515.
– M. S. DonaldsonMetabolic vitamin B12 status on a mostly raw vegan diet with follow-up using tablets, nutritional yeast, or probiotic supplementsAnnals of Nutrition & Metabolismvol. 44, nos 5-6,‎ p. 229–234.
– Corinna Koebnick, Ada L. Garcia, Pieter C. Dagnelie et Carola StrassnerLong-term consumption of a raw food diet is associated with favorable serum LDL cholesterol and triglycerides but also with elevated plasma homocysteine and low serum HDL cholesterol in humansThe Journal of Nutritionvol. 135, no 10,‎ p. 2372–2378.

Aucun animal ne peut synthétiser la B12

– Martens JH, Barg H, Warren MJ, Jahn D., Microbial production of vitamin B12. Appl Microbiol Biotechnol 2002;58(3):275-85.
– Loeffler, G., Basiswissen Biochemie, Heidelberg, Springer, 2005.

Utilisation des cultures de bactéries pour la production de vitamine B12

– J.-H. Martens H. Barg M. Warren D. Jahn, Microbial production of vitamin B12, Applied Microbiology and Biotechnology March 2002, Volume 58, Issue 3, pp 275–285.
– Jose L. Revuelta, Ruben M. Buey, Rodrigo Ledesma‐Amaro, Erick J. Vandamme, Microbial biotechnology for the synthesis of (pro)vitamins, biopigments and antioxidants: challenges and opportunities, Microb Biotechnol. 2016 Sep; 9(5): 564–567.

Les végétaux (ou autres substances d’origine non animale) ne contiennent pas de vitamine B12 assimilable

– Watanabe F., Vitamin B12 sources and bioavailability, Exp Biol Med (Maywood). 2007 Nov;232(10):1266-74.
– Watanabe, F. et al. Pseudovitamin B12 Is the Predominant Cobamide of an Algal Health Food, Spirulina Tablets. [2009] Journal of Agricultural and Food Chemistry, 47(11), 4736-4741.
– Dagnelie PC, van Staveren WA, van den Berg H., Vitamin B-12 from algae appears not to be bioavailable, Am J Clin Nutr. 1991 Mar;53(3):695-7.
– Yamada K, Yamada Y, Fukuda M, Yamada S., Bioavailability of dried asakusanori (porphyra tenera) as a source of Cobalamin (Vitamin B12), Int J Vitam Nutr Res. 1999 Nov;69(6):412-8.