Quand la nutrition cache l’exploitation

Cet article est une adaptation de la chronique "La nutrition, ce chiffon rouge", initialement diffusée sur NONBI Radio. Les critiques adressées au mouvement animaliste se matérialisent très souvent par le biais de questions relatives à la nutrition. On voit ainsi un certain nombre de personnes émettre des critiques envers l'animalisme ou le véganisme en affirmant "je n'ai rien … Lire la suite Quand la nutrition cache l’exploitation

Véganisme, végétalisme : l’Académie Royale de Médecine de Belgique en roue libre

Le 14 mai 2019, l'ARMB (Académie Royale de Médecine de Belgique) diffusait un communiqué de presse intitulé "Le véganisme proscrit pour les enfants, femmes enceintes et allaitantes". Retour sur un avis aberrant qui se place à l'opposé de la littérature scientifique disponible sur la question. Cet article est une adaptation de la chronique "Panique à l'Académie … Lire la suite Véganisme, végétalisme : l’Académie Royale de Médecine de Belgique en roue libre

Antispécisme et négation des différences entre animaux et humains

Les questions d'éthique animale occupent une place de plus en plus importante dans le débat public. La pertinence des points de vue exprimés à son égard demeure toutefois très inégale. Parmi eux, une position consiste à affirmer que l'antispécisme nie les différences existant entre les animaux et les humains. Qu'en est-il vraiment ? Pour répondre … Lire la suite Antispécisme et négation des différences entre animaux et humains

Véganes, non véganes : et si on arrêtait d’instrumentaliser les drames ?

Photo d'illustration - © domaine public Un certain nombre de personnes végétariennes, véganes et/ou antispécistes partagent ces derniers jours un article de presse faisant état de la mort d'un enfant de 6 ans, décédé "après avoir mangé un steak haché mal cuit"* ; en accompagnant parfois cette diffusion de réactions rigolardes, moqueuses ou sarcastiques. On a assisté … Lire la suite Véganes, non véganes : et si on arrêtait d’instrumentaliser les drames ?

La corrida mise à mort par l’esprit critique

Représentation d'un taureau et de certains des objets utilisés lors d'une corrida : épée (verdugo), banderilles et poignard (puntilla). Les arguments présentés ci-dessous sont parmi ceux que les personnes défendant la corrida utilisent le plus fréquemment. Pour chaque argument, il est indiqué en quoi ce dernier est invalide, et/ou présente les caractéristiques d'un sophisme, d'un paralogisme ou est issu … Lire la suite La corrida mise à mort par l’esprit critique

Véganisme, « régimes sans » et dérives sectaires

Lorsqu'on refuse le statut de propriété imposé aux animaux -statut qui les expose aux traitements les plus éprouvants- il est cohérent de ne pas consommer ces derniers ou le fruit de leur exploitation. L'engagement animaliste va donc de pair avec le véganisme. Cela peut toutefois faire peur : "régime sans", "effet de mode", dérive "religieuse" … Lire la suite Véganisme, « régimes sans » et dérives sectaires

« Les êtres humains sont carnivores, alors je mange de la viande »

Certaines personnes affirment qu'il faudrait consommer des produits d'origine animale parce que les êtres humains seraient "naturellement carnivores (ou omnivores)". Selon le même procédé, d'autres prétendent qu'il faudrait cesser de consommer ces mêmes produits parce que les êtres humains seraient "naturellement végétariens (ou végétaliens)". Rapide mise au point. Pour analyser la question n s'appuyant sur … Lire la suite « Les êtres humains sont carnivores, alors je mange de la viande »

Véganisme : pourquoi Paul Ariès, Frédéric Denhez et Jocelyne Porcher « ont tout faux »

Dans une tribune publiée dans Libération, P. Ariès, F. Denhez et J. Porcher prétendent nous expliquer "pourquoi les végans (sic) ont tout faux." En enchaînant les raisonnements fallacieux sur fond de rhétorique anxiogène, ce texte révèle une incompréhension profonde de ce que sont l'antispécisme et le véganisme. Mise au point. Dès la première phrase de … Lire la suite Véganisme : pourquoi Paul Ariès, Frédéric Denhez et Jocelyne Porcher « ont tout faux »