Conférence – La B12 est politique

La B12 est politique ou Pourquoi il est essentiel de parler de cette fichue vitamine dans les milieux animalistes.

image_conférence_b12_politique__florence_dellerie_affiche

Pour quel public ?
Cette conférence est destinée aux militant·e·s animalistes en particulier. Elle peut concerner, plus largement, toute personne ayant réduit la part de produits d’origine animale dans son alimentation.

Quel est l’objectif ?
Cette conférence a pour but d’exposer en quoi il est essentiel de parler de la vitamine B12 au sein des milieux animalistes, antispécistes, véganes et végétariens.

L’objectif est triple :

– Tout d’abord, prévenir les carences chez ces personnes et donc, éviter les problèmes sanitaires pouvant mener notamment à un rejet du végétalisme et à un abandon du militantisme causé par une santé défaillante.

– Ensuite, éviter les éventuelles conséquences sociales et politiques induites par des comportements alimentaires inappropriés : remise en cause de la possibilité de se passer de produits alimentaires d’origine animale ; moqueries et infantilisation ; manque de crédibilité accordée au véganisme et aux personnes ou structures qui le promeuvent ; médiatisation et instrumentalisation de drames évitables, qui nuit au mouvement et détourne le débats de la question culturelle au profit de considérations pratiques et anthropocentristes ; association du véganisme avec les pseudo-sciences, etc.

– Enfin, aider les personnes animalistes à trouver des arguments et des solutions pour se complémenter elles-mêmes en vitamine B12, promouvoir cette complémentation (et sortir du tabou), se soutenir mutuellement et s’entre-aider en prenant en compte les éventuelles difficultés rencontrées (rapport problématique aux comprimés, manque de moyens financiers, idéologie naturaliste rejetant « la chimie », suspicions de complots de l’industrie pharmaceutique, etc.).

Comment ?
La première partie, relativement courte, est un exercice de vulgarisation scientifique traitant de la vitamine B12 d’un point de vue strictement nutritionnel : origine, utilité pour l’organisme humain, conséquences d’une carence, moyens de complémentation, etc.

La deuxième partie constitue le cœur de la conférence. Elle détaille les implications politiques et sociales de la découverte de l’origine bactérienne de cette vitamine et de sa production ; ainsi que les façons dont il est possible parler de cette vitamine auprès des militant·e·s animalistes (et donc, du grand public). Attention : il ne s’agit donc pas à proprement parler une conférence traitant de nutrition.

Fiche technique
– La conférence est animée par 1 intervenante.
– Durée : 1h. Compter en plus, éventuellement, 30 mn. à 1h de discussion avec le public.
– Matériel requis :
– Connexion Internet
– 1 petite table
– 1 vidéoprojecteur
– Éventuellement, 1 télécommande
– Au-delà de 100 places ou en cas d’acoustique le nécessitant, prévoir 1 micro.

Si vous souhaitez que j’intervienne en conférence lors de vos événements, n’hésitez pas à me contacter.